C'est quoi la cuisine écolo ?

« Cuisiner écolo ». Même pour moi, ces deux mots mis ensemble sonnent bizarrement… Première réaction « Et quoi, on mange de l’herbe en écoutant du djembé? » Que nenni, ignorants !

Cuisiner écolo tiens en quatre mots qui sont devenus pour beaucoup un refrain familier : bio / local / de saison / végé.

Explication du comment…et surtout du pourquoi !

Bio

Manger biologique signifie consommer des légumes ou autres qui ont été cultivés sans pesticides, sans engrais. C’est meilleur au goût (si si, prouvé par des enquêtes à l’aveugle!), pour  l’environnement (pas de produits chimiques s’infiltrant dans les sols, les nappes d’eau, empoisonnant les animaux, pas d’utilisation d’usines les produisant en rejetant des résidus toxiques,…), pour l’emploi (cultiver bio demande plus de main d’œuvre, car il faut mieux veiller sur les cultures, qui ne sont plus massivement arrosées d’anti-ceci-cela), pour votre santé (27 pesticides en moyenne sur les pommes non bios, tous cancérigènes probables ou neurotoxiques selon l’OMS). Et pour votre portefeuille me direz-vous? Le bio est réputé plus cher, mais il est deux choses à retenir à ce sujet; selon de nombreuses enquêtes (de test-achats entre autres), les gens qui achètent du bio gaspillent moins leurs achats, et un produit bio en surface spécialisée coutera plus cher qu'au marché bien sûr...

Local

Manger local, c’est-à-dire manger ce qui a été produit près de chez nous (sans blague…). L’avantage là est plus environnemental. Aux Etats-Unis, l’article alimentaire moyen voyage entre 2500 et 4000 kilomètres, approximativement 25 % de plus qu’en 1980. Et la tendance ne s’inverse pas. Le coût environnemental de ces voyages sont faramineux, surtout lorsqu’on réalise qu’ils pourraient être facilement évités ! Cela ne vous a-t-il jamais semblé un brin stupide d’acheter des pommes de Nouvelle-Zélande ou des crevettes thaïlandaises ? Acheter vos pommes au fermier du coin produira bien moins de CO2, soutiendra l’agriculture locale (2000 fermes mettent la clé sous la porte chaque année en Belgique) et vous coutera moins cher (pas besoin de payer le billet d’avion de Wellington!). Prenez simplement l’habitude de regarder la provenance de ce que vous achetez. De plus, manger local induit souvent le troisième point : manger de saison.

De saison

De nos jours, il est parfois difficile de savoir ce qui est de saison ou pas, tellement nous somme habitués à pouvoir disposer de tout à chaque période de l’année ; des raisins, des concombres ou des haricots n’importe quand, hiver comme été, ça ne vous paraît pas bizarre au fond? Cela signifie qu’ils sont soit importés de pays lointains, (ce qui peut selon le WWF augmenter de 10 à 20 fois leur « consommation » de pétrole), soit cultivés sous serre,…soit les deux. Consommer de saison évite ces deux aberrations, et permet également de bénéficier de fruits et légumes cueillis à maturité et non pas muris lors du transport (ce qui diminue leurs qualités gustatives et nutritives).  Des calendriers de fruits et légumes sont téléchargeables sur ce site, ou dans certains supermarchés…prenez-les durant vos courses !

Végétarien

Un rapport de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) de 2006, indique que la consommation de viande génère 18% des gaz à effet de serre, soit plus que les transports. Parce qu’il faut cultiver pour nourrir le bétail ; les pesticides, la déforestation et/ou l’expulsion de paysans de terres cultivables, l’utilisation massive d’eau, le transport du fourrage ainsi produit, etc…sont de mise. Et en repensant à la crise alimentaire…il faut 8 calories de céréales pour «produire » 1 calorie de viande. Imaginez maintenant si toutes les cultures étaient utilisées pour nourrir des humains …Il est tout à fait possible, beaucoup plus économique et sain de diminuer sa consommation de viande ; non seulement le belge moyen consomme trop de viande, mais il est à garder à l’esprit que les protéines sont présentes dans bien d’autres aliments ! Pour preuve, regardez nos recettes...et envoyez-nous les vôtres !

Notre fourchette est le meilleur moyen de lutter contre le réchauffement climatique et la famine!

De Kap Vert.